Salut les amis...Ce matin je regardais dans l' émission "TELEMATIN " l'interview du prof auteur du livre "PASSE TON BAC D'ABORD" -Jean-Luc LEBLANC, pas antipathique du tout,le gars...A un moment donné, il parle également des "perles" des élèves, mais aussi de celles des profs, et, du coup, j'ai eu des réminiscences de nos chers anciens du Lycée Lamoricière...
Vous souvenez-vous, pour ceux qui eurent la chance insigne de l' avoir, comme moi, non seulement en 6eA7 mais aussi en 5eA7 (que j'ai redoublée forcément, vu ma nullité en maths), de l' ignoble BLANC , qui nous notait en notes négatives - 4, -8 etc... et qui agrémentait ses cours de remarques fort désobligeantes pour les petits "coloniaux" si j'ose dire que nous étions, sans doute pour lui des "français de 8e zone" au moins, lui le Sétois -du moins c'est ce que je pense vu son accent que je qualifiais de "marseillais" à l' époque :
"TU DIRAS A TA MERE QU'ELLE T'APRENNE LE FRANCAIS, MON AMI..."
"TU IRAS VENDRE DES CA-CA-HU-ETTES (en détachant bien le syllabes) A LA SORTIE DU LYCEE LAMORICIERE , MON AMMMMI (il appuyait fortement sur les "M" )
"TU ME FERAS, A TOUS LES TEMPS ET A TOUS LES MODES, LE VERBE "SEMBLER IGNORER QUE LE TABLEAU EST DEVANT SOI..." (à ceux qui s'étaient retournés pour dire un mot à son camarade)
Moi, le petit binoclard timide, plutôt porté sur l' écriture, la récitation et le rêve, j' étais pitoyable dans cette noble matière...Ce qui est curieux, c'est qu'ayant redoublé et passé en 5eA5, avec AVON en maths, j'étais devenu comme par miracle bien meilleur...et même deuxième au second trimestre...
Manque de pot, nous héritâmes de ROUIMI par la suite...Vous vous souvenez, les copains :
" J' VAIS T'DONNER UN COUP D' MATRAQUE DERRIERE LES OREILLES, LES MA-THE -MA-TIQUES Y VONT T'RENTRER DANS LA TÊTE !!!...
J'en aurai plein d'autres à vous rapporter dans les prochains "épisodes" je l'espère...

Au fait, en ce début d' été, vous souvenez-vous des cars de la "S.O.T.A.C." qui partaient non loin du Lycée pour emmener les plus modestes d'entre nous passer leur dimanches sur les plages de la Corniche...Je les avais souvent pris ces cars, avant que mon père ne puisse enfin se payer sa première "QUATRE-CHEVAUX" d'occasion, un modèle 53 ou 54 immatriculé "823 R 92 ou 9G peut-être même déjà...
Vous souvenez vous la significations que l'on donnait au sigle "SOTAC"...c' était la grosse plaisanterie :
"Société Oranaise des T...ettes à Crédit"...

Une autre expression que j'ai utilisée par la suite, en France cette fois, grâce à mon ami "Georget" HERNANDEZ, c'était: " j'ai trouvé le garage Galliéni" , quand j'avais une super-place pour faire mon créneau dans Paris !!!... Si vous saviez le nombre de copains que j'ai fait bien rire avec ces expressions qui nous étaient bien particulières...
Voilà mes chers camarades ce qui me passait par la tête ce matin en écoutant ce prof for sympa au demeurant...
J'espère que vous allez bien et qu'on finira bien par provoquer cette réunion dans quelque temps ?

En attendant je vous souhaite un bon été, et si des nouveaux venus veulent nous rejoindre sur le blog, ils sont les bienvenus !!!

Bien à vous

Richard SCOTTO