Salut les anciens du Lycée...

Cinquante ans après, la dizaine de camarades de classe s'est réunie pour la deuxième fois...Grâce à l' initiative de Maurice et d ' Emilie BENSAMOU, qui avaient choisi un lieu très symbolique, le viaduc de Gustave Eiffel enjambant les gorges de la Truyère à Garabit dans le Cantal, et qui évoquait parfaitement notre passage d'une rive à l' autre de la Méditerranée !!!
Ce fut un week-end fort court hélas, certains d'entre nous (ou leurs épouses) ayant encore des obligations professionnelles, et tous ayant eu à parcourir une moyenne de 400 km pour rallier le point de rendez-vous...

Nous avons eu une fois encore le temps d'évoquer, à la lecture des fameux "palmarès des prix", bien des anecdotes savoureuses de cette heureuse période, et même -grâce à au magnifique organe de notre ténor ALACARAZ, (que je me suis efforcé d'accompagner au mieux à la guitare) quelques chansons en Espagnol, "notre deuxième langue maternelle pour la plupart"...Eh oui, les amis, c'est un point que j'aime à évoquer lorsque je parle de notre cher passé à des "non-initiés" :

Question :

en 1960, à Oran, quand on prend le bus n° 14 pour aller de la Place d' Armes à Boulanger ou Saint-Hubert, ou bien le 6 ou le 7 pour aller à Choupot ou Eckmül en sortant du Lycée Lamoricière, en quelle langue le conducteur (souvent "pied-noir") s'adresse-t-il à son collègue à l' arrière du bus, le "receveur" (souvent un "Arabe" vêtu de son uniforme des "Tramways Oranais", mais coiffé d'un splendide "Fez" ???
Réponse du "métropolitain":
"euh, j' sais pas moi, en Arabe ???"
son copain :
"pas du tout, à l' époque c'est en quelque sorte encore la France là-bas...il se parlent en Français !"
moi:
"vous n'y êtes pas les gars...Parce que ce "pied-noir" et cet "Arabe", ils peuvent être de souche bien française parfois, mais aussi maltaise, napolitaine, corse, alsacienne,bretonne,andalouse, basque, catalane, etc... quant au collègue musulman, Dieu (ou Allah !) seul sait s'il est berbère, kabyle, m'zabite, -c'est pas une insulte les mecs !- chleu, etc...C'est la Tour de Babel (pas celle de Bab-El-Oued, celle-là c'est à Alger), non les amis, notre langue universelle, notre esperanto à nous s'appelle L'ESPAGNOL (avec quelques variantes comme le Valencien par exemple) , mais c'est surtout une forme bien à nous...Ne soyons pas modestes...C 'est de  L' ORANAIS tout simplement !!!
Au fait, ça marche aussi avec un conducteur "arabe" et un receveur "espagnol" et même entre "valencien" et "napolitain"...

C'était cela aussi, "notre" Algérie, un melting-pot en devenir dont la "mayonnaise" n' a pas pris sans doute...

En tous cas, cela ne nous empêchera pas de continuer à rechercher d'autres camarades pour la prochaine réunion dont j' espère être l' organisateur à Arcachon l'an prochain !!!

Amitiés à tous.
ci-après la photo de groupe (avec dames) au départ du bateau pour la mini-croisière des Gorges de la Truyère...
PHOT_GARABIT_30B